Portage salarial : comment fixer son taux journalier moyen

Le portage salarial est une solution qui permet aux professionnels de développer leur activité en toute autonomie. En effet, le portage salarial permet de travailler à son compte tout en bénéficiant des avantages du statut …

Rate this post

Le portage salarial est une solution qui permet aux professionnels de développer leur activité en toute autonomie. En effet, le portage salarial permet de travailler à son compte tout en bénéficiant des avantages du statut de salarié. Cela implique que vous êtes votre propre patron et que vous pouvez donc fixer librement vos tarifs. Mais comment fixer son TJM ? Nous allons voir cela dans cet article.

Fixer un taux journalier moyen (TJM) en portage salarial : pourquoi et comment ?

Fixer un TJM en portage salarial n’est pas toujours une mince affaire. Pour fixer un TJM, il faut dans un premier temps déterminer les coûts du consultant, de l’entreprise et ceux de la société de portage.

Il convient ensuite d’appliquer les différents frais annexes afin de déterminer le prix net que vous facturez à votre client. Fixez-vous également un taux journalier moyen (TJM) pour chaque mission réalisée par vos soins. Cela vous permettra de ne pas perdre trop d’argent au cours d’une journée ou d’une semaine et ainsi garantir votre chiffre d’affaires. Dans cet article, nous allons voir comment fixer un taux journalier moyen (TJM) en portage salarial ? Nous verrons :

  • Pourquoi fixer son TJM ?
  • Comment fixer son TJM en portage salarial ?

Le portage salarial, mode d’emploi pour les freelances

Le portage salarial est un mode d’emploi pour les freelances.

Il s’agit d’un statut qui permet aux professionnels indépendants de trouver des missions, de signer des contrats avec les entreprises clientes et de facturer leurs prestations en toute légalité.

Le portage salarial est une solution pour travailler en freelance sans créer son entreprise.

La société de portage salarial prend en charge la gestion administrative des prestations : facturation, prise en charge du paiement des impôts (la TVA est déductible), déclaration sociale (URSSAF).

Lorsqu’une mission se termine, la société reverse directement au consultant sa rémunération nette après déduction des frais de gestion. Cette rémunération peut être majorée par la signature d’un accord collectif ou individuel à cet effet par le consultant. Ce système permet donc au professionnel indépendant de profiter du statut juridique et social du salarié tout en conservant son autonomie et sa liberté dans le choix de ses missions.

Le portage salarial offre plusieurs avantages :

  • Un gain de temps considérable
  • Une simplification administrative
  • Une garantie sur la solvabilité et la fiabilité du client
  • Un accompagnement personnalisé
Lire également :   Qu'est-ce que couvre une assurance habitation

Le portage salarial, c’est quoi ?

Le portage salarial, c’est une forme d’emploi en plein développement.

Le travailleur indépendant est totalement autonome sur sa recherche de missions et sur l’organisation de son activité.

Le portage salarial permet aux travailleurs indépendants de bénéficier des avantages du statut salarié (salaire, couverture sociale, etc.). Cela leur permet également d’être protégés par la société de portage. Cette solution est aussi intéressante pour les entreprises qui souhaitent recruter un profil spécifique sans avoir à gérer toute la phase administrative liée au contrat de travail. Enfin, le portage salarial permet aux consultants ou experts d’offrir leur expertise à plusieurs entreprises en même temps tout en restant libres de choisir ses clients et ses missions.

Avantages et inconvénients du portage salarial

Le portage salarial est un système qui permet à des professionnels indépendants de facturer leurs prestations en toute autonomie, tout en bénéficiant d’un statut de salarié.

Le portage salarial peut être une bonne solution pour les consultants qui souhaitent développer ou diversifier leur activité, mais il n’est pas adapté aux personnes qui souhaitent créer une entreprise traditionnelle.

Il existe plusieurs types de portage salarial. D’une manière générale, le portage salarial consiste à mettre à la disposition d’un client une compétence et éventuellement des connaissances particulières afin qu’il puisse réaliser certaines missions pour son compte. On parle alors de « mission ». De cette manière, vous pouvez vous focaliser sur votre cœur de métier sans avoir à prendre en charge la gestion administrative et commerciale du client.

La plupart du temps, le portage est utilisé comme tremplin vers l’entrepreneuriat. Si vous souhaitez créer votre propre entreprise et que vous avez besoin d’une aide extérieure, le portage peut être utile car il sert notamment à financer votre projet grâce au chiffre d’affaires que vous générez pour un client par exemple.

Le statut juridique du consultant est fixé selon différents critères : – L’activité (commerciale ou libérale) – La forme juridique (EURL, SARL…) – L’objet social (profession libérale uniquement) – Les dirigeants (personne physique ou morale) – Le régime fiscal (impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu) En fonction de votre choix et des activités que vous souhaitez exercer, il sera possible

Comment bien choisir son entreprise de portage salarial ?

Pour vous orienter dans votre choix d’entreprise de portage salarial, il est important de prendre en compte plusieurs critères. En premier lieu, vous devez être sûr que l’entreprise soit sérieuse et qu’elle propose un accompagnement professionnel. Dans le secteur du portage salarial, il existe différents acteurs qui ne proposent pas tous les mêmes services. Privilégiez une entreprise qui met à la disposition des consultants indépendants une plateforme où ces derniers peuvent déposer et gérer leurs offres.

Lire également :   Mobilier de bureau d'occasion : acheter du mobilier de seconde main

Il faut aussi privilégier une société qui accepte les profils seniors sans condition particulière, ce qui est souvent le cas pour les entreprises spécialisées sur le marché du travail des seniors. Une autre façon simple de choisir son entreprise de portage salarial consiste à se renseigner auprès des anciens clients ou encore à consulter des avis sur Internet.

Il faut également essayer de se faire recommander par un ancien client afin d’avoir accès aux conditions commerciales dont il bénéficiait et donc pouvoir comparer avec celles que propose l’entreprise en question.

  • La performance commerciale
  • L’accompagnement
  • Les possibilités d’intrapreneuriat

Le portage salarial, une solution pour les freelances en quête de stabilité ?

Les freelances ont une vie de plus en plus instable.

Ils sont souvent amenés à changer régulièrement de travail, d’entreprise et même d’adresse. Face à cette situation, les freelances se tournent vers le portage salarial pour rester en phase avec leurs attentes et surtout pour avoir un statut stable.

Le portage salarial est une solution qui permet aux freelances de bénéficier des avantages du salariat sans être lié par un contrat de travail classique. En effet, ce type de statut offre la possibilité d’effectuer des missions ponctuelles ou régulières pour des entreprises clientes.

Le freelance peut donc choisir librement ses clients comme il l’entend sans avoir à signer un contrat avec eux.

Il peut donc définir les modalités de sa prestation et facturer son client comme il l’entend : fixe ou au forfait, sur la base d’un barème tarifaire établi au préalable ou encore en fonction du temps passé… De son côté l’entreprise cliente paie au porteur les honoraires convenus par un accord commercial et social écrit entre eux (article L 1251-64 du Code du travail).

Les indépendants ont aussi la possibilité de sous-traiter certaines tâches administratives telles que la gestion administrative du personnel (gestion des congés payés, suivi des absences…), comptable (facturation) ou commerciale (prospection). En contrepartie, elle doit respecter certaines obligations notamment quant à sa contribution financière : versement d’une indemnité mensuelle calculée en fonction du chiffre d’affaires hors taxe réalisé par le consultant depuis le début de l’exercice concernée ; versement d’une contribution financière aux organismes soc

Le portage salarial, une alternative intéressante au statut d’indépendant

Le portage salarial est une alternative intéressante au statut d’indépendant.

Il peut s’agir d’une véritable opportunité pour les personnes qui souhaitent se lancer sur le marché du travail sans avoir à créer une société, ni même à ouvrir un compte en banque.

Lire également :   Que faut-il visiter en Océanie lorsque l'on réalise une croisière en voilier

Le portage salarial permet de bénéficier des avantages du statut de salarié tout en gardant la liberté d’entreprendre. Cette solution est pratique et simple, car elle évite aux entrepreneurs individuels de créer une entreprise et de supporter les charges administratives inhérentes à cette démarche.

Le portage salarial permet aussi de limiter les risques liés à la création d’une société, notamment sur le plan financier (risque fiscal). En effectuant votre activité par le biais du portage salarial, vous n’avez pas besoin de rechercher des clients ni même savoir comment les fidéliser.

Vous pouvez choisir librement vos missions et donc vos clients, ce qui offre une grande flexibilité au niveau du business model. De plus, lorsque vous êtes en mission via un contrat commercial classique signée avec un client, vous êtes protégés par la convention collective nationale des services du secteur tertiaire (CCN) que ce soit en termes de rémunération ou encore en matière de congés payés par exemple. Pour résumer, le portage salarial apporte :

  • La sûreté juridique
  • Un gain de temps
  • Une protection sociale

Quelques conseils pour bien débuter en portage salarial

Vous souhaitez travailler en freelance, mais vous ne savez pas encore comment vous y prendre pour débuter sereinement ? Si l’idée de lancer votre activité à partir de rien peut vous sembler intimidante au premier abord, cela ne doit pas vraiment être le cas.

Il est tout à fait possible de débuter en portage salarial et ce, sans avoir besoin d’expérience professionnelle particulière. En effet, il faut savoir que la formation en portage salarial a été pensée pour permettre aux personnes qui n’ont jamais exercé une activité professionnelle similaire d’envisager de créer leur propre entreprise. De plus, lorsque votre société de portage sera prête à vous accueillir comme consultant indépendant, elle saura vous accompagner dans les différentes démarches nécessaires pour réussir votre entrée sur le marché du travail individuel.

Voici quelques conseils qui devraient pouvoir faciliter votre entrée sur ce marché :

  • Soyez sûr que le monde du freelancing correspond bien à ce que vous souhaitez faire
  • Cherchez un secteur ou un domaine dans lequel vous avez envie de travailler
  • Trouvez un nom et une identité graphique originale
  • Dressez la liste des outils dont vous aurez besoin pour mettre en place votre stratégie commerciale (site internet, portfolio, etc.)

Stratégies de NetLinking : créer des liens c'est facile avec Elliot Bobiet

En conclusion, le portage salarial est un statut intéressant pour les personnes qui souhaitent développer une activité de consultant indépendant. Le portage salarial permet d’être rémunéré par la société de portage en tant que salarié et donc bénéficier des avantages du statut salarié (assurance maladie, chômage…).

Freelance : le piège du portage salarial !

Laisser un commentaire